HAD 35 : L’Hôpital vient à la maison

  • Pour éviter ou raccourcir une hospitalisation avec hébergement,
  • pour sécuriser le retour à domicile,
  • pour coordonner les interventions d’une équipe pluridisciplinaire, médicale, paramédicale et psychosociale
  • pour respecter le libre-choix du patient d’être soigné dans son lieu de vie, domicile, établissement social et médicosocial…

L’HAD 35 vous propose ses services.

hopital à la maison - HAD35

HAD 35 en chiffres

1316 patients accompagnés et pris en charge à leur domicile en 2019
48 698 journées d’HAD en 2019
100 % des soins pris en charge par l’assurance maladie et la complémentaire santé
200 € le coût moyen d’une journée pour l’assurance maladie
24 heures sur 24 et 365 jours par an : une continuité des soins

HAD en bref…

L’Hôpital à Domicile 35 est un établissement de santé privé à but non lucratif, géré par une association loi 1901.
Il a été créé en 2004 à l’initiative de la Mutualité Française d’Ille-et-Vilaine et de l’UNA Ille-et-Vilaine.

Agréé par l’Agence Régionale de Santé de Bretagne, il prend en charge à leur domicile, des patients résidant sur le territoire de santé n°5 (département d’Ille-et-Vilaine sauf le pays de Dinan et Saint-Malo).

Sont représentés à l’HAD 35, les établissements de soins publics et privés, les représentants des professions médicales libérales, les représentants des professions paramédicales libérales, les institutions du secteur médico-social.

Le financement est assuré par une tarification à l’activité. Le prix de journée, versé par la caisse de sécurité sociale du patient, est déterminé selon les modes de prise en charge, la dépendance du patient et la durée du séjour.

L’HAD repose sur la coordination de compétences pluridisciplinaires et la mise en œuvre de techniques et de moyens permettant de garantir la qualité des soins dispensés. Véritable alternative à l’hospitalisation traditionnelle, l’HAD ajoute à la sécurité des soins, le confort psychologique et physique du domicile.

L’HAD est soumise à la certification conformément à la réglementation définie par la Haute autorité de santé. Tous les 4 ans, elle est évaluée au cours d’une visite de certification – dernière certification : mai 2017 (note B).