Qu’est ce que l’HAD ?

L’HAD prend en charge des patients de tous âges, dans leur lieu de vie, atteints de pathologies graves, aigües ou chroniques, souvent multiples et évolutives : cancérologie, maladies neurodégénératives, obstétrique et périnatalité complexe, post-traitement chirurgical…

L’hospitalisation à domicile est une modalité d’hospitalisation à part entière, elle permet de raccourcir voire d’éviter une hospitalisation en établissement.

Elle constitue une réponse à l’aspiration grandissante de la population à être soignée dans son environnement familier quand la situation le permet.

Elle garantit une qualité et une sécurité de soins identique à ceux délivrés en établissement de santé avec hébergement, comme l’hôpital, avec les mêmes exigences de permanence de soins : un médecin et des soins infirmiers à domicile qui peuvent intervenir 24h/24 et 7j/7 et une équipe pluridisciplinaire qui se relaie au chevet du patient.

De plus, elle possède plusieurs avantages :

  • C’est bien souvent plus confortable d’être soigné à la maison.
  • Des enquêtes ont montrés que l’HAD avait un impact positif sur le moral, pour plusieurs raisons :
    • Le patient connaît bien mieux les professionnels qui interviennent chez lui,
    • De nombreux déplacements sont évités, cela entraîne donc une fatigue moins grande,
    • Dans le cas d’une rééducation, elle est bien plus efficace quand elle est adaptée à la configuration de la maison du patient.

Pour qui ?
Comment ?
Quelles garenties ?

Au niveau national

122 000 patients accompagnés et pris en charge à leur domicile
5,6 millions de journées d’HAD
1,134 milliards d’euros, montant du coût global de l’HAD, ce qui représente 1% des dépenses d’hospitalisation et 0,5% des dépenses de l’Assurance maladie
données FNEHAD 2019